Diego Maradona, la légende du football argentin a été opéré mardi 3 Novembre 2020 d’un hématome cérébral à Buenos Aires. L’ancien ballon d’or va tout de même être gardé à l’hôpital jusqu’au lundi 9 Novembre 2020 en raison de son importante dépendance à l’alcool notamment.

 

Les amateurs de football de l’hôpital d’Olivos de Buenos Aeres (Argentine) espèrent bientôt pouvoir faire signer des autographes à la légende du football  Diego Maradona. L’ancien ballon d’or doit rester en effet à l’hôpital jusqu’au lundi 9 novembre au minimum, afin de récupérer de sa première opération, mais aussi pour aller au bout du processus médical.

De nombreux praticiens de l’hôpital affirment qu’un traitement de plusieurs jours est nécessaire pour stabiliser l’état de santé de la star argentine. Léopold Luque, le médecin en charge de Diego Maradona affirme que l’état de santé du footballeur argentin s’améliore : « Diego n’était pas nécessairement d’accord pour rester en surveillance jusqu’à lundi mais nous avons insisté, et à présent nous le voyons aller mieux ».

 

 Une certaine dépendance à l’alcool et à la cocaïne chez Diego Maradona

 

Diego Maradona sera aussi gardé jusqu’à lundi afin d’observer sa malheureuse dépendance à l’alcool et à la cocaïne. De nombreux tests vont êtres effectués afin d’étudier l’état de son coeur.

Le docteur Luque confirme la mauvaise passe traversée par l’ancien ballon d’or : « C’est un patient âgé avec beaucoup de pressions dans sa vie. C’est un moment ou nous devons l’aider. De plus il souffre d’anémie et est un peu déshydraté».

Diego Maradona enchaine les problèmes de santé depuis 2004

 

Les vieux démons ressurgissent chez Diego Maradona. Le footballeur argentin était déjà dépendant à la cocaïne en 2014 quand il prit les rênes de la sélection argentine pour la Coupe du Monde. Son état de santé s’était nettement dégradé, se traduisant par une prise de poids et un visage assez boursoufflé.

Beaucoup de ses proches avaient appelé à l’aide pour prendre en charge celui qui a émerveillé la planète foot de nombreuses années. La star argentine avait notamment eu une crise cardiaque en 2007 mais aussi de sérieux problèmes d’alcoolisme en 2004.

Se rajoute aujourd’hui à ce tableau clinique déjà compliqué un problème d’anémie et de déshydratation. Il est donc bon et prudent que Diego Maradona soit surveillé de près jusqu’à lundi pour faire un point total sur sa santé qui régresse d’année en année.