Après le scrutin américain, le Bitcoin a dépassé le seuil symbolique des 15 000 dollars. Le contexte pandémique couplé à l’incertitude sur les résultats de l’élection américaine stimulent la principale cryptomonnaie. A la faveur d’un processus électoral long et incertain, le Bitcoin pourrait dépasser son plus haut historique.  

Depuis le 3 novembre, le Bitcoin a connu une performance haussière de 15 %. La crypto-monnaie suscite un intérêt croissant chez les investisseurs, soucieux de se protéger de l’incertitude liée à l’élection américaine. Créée par un anonyme en 2009, le Bitcoin est une monnaie virtuelle taillée pour faire face aux crises.

C’est la troisième fois dans son histoire que la principale crypto-monnaie dépasse les 15 000 dollars. Son prix a d’ailleurs plus que doublé depuis le début de la pandémie. Les annonces américaines et européennes sur de nouveaux plans de relance ont systématiquement boosté le cours du Bitcoin. L’incertitude sur le résultat de l’élection américaine pourrait être le déclencheur d’une longue hausse pour la principale crypto-monnaie.

Une incertitude américaine favorable au Bitcoin

L’économie mondiale est en récession. A cela s’ajoute une élection américaine qui ne présente aucune certitude sur son issue. Le monde entier est comme suspendu à l’annonce définitive des résultats de la première économie mondiale. Si Joe Biden est donné vainqueur dans les heures ou les jours à venir, le président Trump a déjà annoncé qu’il contesterait les résultats devant la Justice.

L’issue définitive du scrutin américain pourrait n’être connue qu’à la mi-décembre. Le Bitcoin a donc du temps devant lui pour capitaliser sur l’incertitude. Coinbase, Binance ou Kraken, principales plateformes de crypto-monnaies, connaissent des pics d’ouvertures de comptes depuis quelques jours.

Un Bitcoin qui se rapproche de son plus haut historique

En 2017, le Bitcoin avait dépassé les 20 000 dollars et suscité un emballement médiatique sans précédent. La monnaie virtuelle s’était rapidement effondrée pour retomber à 3 000 dollars, faisant s’éloigner les rêves de richesses de beaucoup de petits acheteurs.

Le Bitcoin pourrait retrouver les 20 000 dollars, voire les dépasser avant 2021. Le site alternative.me, qui compile des données sur le comportement des investisseurs, a déterminé que le contexte était très favorable au Bitcoin. Leur indicateur « peur/cupidité » atteint une note de 88 sur 100, synonyme de cupidité extrême chez les investisseurs. La dernière fois que ce niveau a été atteint, le Bitcoin était passé, à l’été 2019, de 3 200 dollars à 13 800 dollars.

Régulièrement accusé de n’être qu’une bulle spéculative, le Bitcoin a toujours démenti les pronostics sur sa disparition. Andrea Antonopoulos, entrepreneur américain et principal apôtre de la cryptomonnaie, affirme régulièrement que le Bitcoin n’est pas plus une bulle que les marchés financiers et immobiliers actuels.

L’actualité américaine réserve encore des surprises. Miser sur le Bitcoin n’est jamais sans risque, tant les crypto-monnaies sont coutumières des crashs. Il ne faut investir que des sommes que l’on peut se permettre de perdre.