L’exploit des Wallabies, vainqueurs ce matin des All Blacks (24-22), relance le Rugby Championship, auparavant appelé Tri-Nations. En l’absence des Springboks, tout repose désormais sur les jarrets des Argentins.

 

Les All Blacks devancent encore les Wallabies de deux petits points. La défaite néo-zélandaise va donner un rôle décisif à l’Argentine. Les Pumas jouent leur premier match la semaine prochaine. Les hommes de Mario Ledesma doivent affronter deux fois les deux autres équipes du tournoi.

Pour le retour de l’ailier du Racing 92 Juan Imhoff, aux performances stratosphériques, cette saison tombe à pic. Les Argentins espèrent ainsi retrouver leur niveau de 2015 où ils avaient réussi à se hisser à la quatrième place de la Coupe du monde. Ils auront l’avantage d’avancer masqués, le dernier match des Pumas remontant à plus d’un an.

Que valent vraiment les Pumas ?

Les Argentins avaient raté leur Coupe du monde. En perdant contre la France et contre l’Angleterre, ils quittèrent la compétition dès la phase de poules. Mario Ledesma fait l’objet de vives critiques, et son équipe n’est pas favorite. Le renouveau des Wallabies n’augure rien de bon pour elle. De plus, les Pumas n’ont jamais vaincu les All Blacks, qui sont tout de même les six derniers vainqueurs des huit dernières éditions.